Histoire de l’association

Le musée de Salmiech a été crée il y a plus de trente ans…

1975 Monsieur Jaudon, Maire, et Monsieur Denis Barrau (S.I), demandent à l’évêché de Rodez si l’église Saint-Firmin, qui n’a jamais été consacrée, peut-être utilisée comme lieu d’expositions: réponse affirmative -> Pour lire le document, cliquez ci-après: lettre-eveche

1976-1980 Monsieur Jean Delmas crée le “Musée éclaté du Rouergue” et demande à la commune de Salmiech d’accueillir les collections relatives au charroi rural et à l’artisanat local traditionnel.

inauguration

Sur la photo, M. Jean Delmas en compagnie du préfet de l’époque lors de l’inauguration officielle du Musée.

1979 L’association “Les amis du Musée de Salmiech” est créée.

De 1976 à 1980, les artisans du village participent à la restauration et l’électrification de l’intérieur du bâtiment.

musee-ancien

1980-1990 La présentation des collections et des véhicules se poursuit: successivement les mezzanines du 1er et du 2ème étage sont élaborées.

1990-2002 Le bâtiment abritant le musée présente des signes inquiétants de délabrement. Des restaurations s’imposent et le clocher est consolidé en 1991.

travaux-musee-1

2001-2002 Sous l’impulsion de Monsieur Pierre Barrau, Maire, et de son conseil municipal avec les aides octroyées par le Département et la Région, toute l’infrastructure de l’ancienne église est reprise et consolidée.

2002 Une commission composée de M. Jean Delmas, Mme la Directrice des Musées de France, M. le Directeur de la Direction Culturelle Régionale de Toulouse, un représentant du service de sécurité classe le Musée de Salmiech “Musée de France”.

2003 Une des quatre anciennes cloches de la chapelle Saint-Firmin à l’emplacement de laquelle fut érigée l’actuelle église St-Firmin, fondue en 1538 est signalée à Madame Claire Delmas (conservatrice départementale des arts sacrés) par l’intermédiaire de M. Jean Delmas. Le 9 décembre 2004, cette cloche est inscrite sur la liste des objets à signaler aux monuments historiques.

2007 Le 5 octobre, à Villefranche de Rouergue, l’association des Amis du Musée de Salmiech reçoit le trophée “coup de coeur”, lors du gala annuel qui distingue les groupes dont le bénévolat a été remarqué.

quijote

plaque-trophee

 

 

2011: 

Les Amis du Musée du Charroi ont perdu cette année-là deux des membres les plus actifs de l’association, Léonce Marquès et Georges Désirat, respectivement trésorier et président. Toujours disponibles pour accueillir les visiteurs, ils étaient les seuls à connaître parfaitement tous les véhicules, tous les objets, leur utilisation et c’est tout naturellement que chacun apprenait à leur contact.

Grâce à leur tenacité, travail et passion, le musée qui avait vu le jour en 1975 (grâce au soutien de Henri Jaudon, maire, Denis Barrau, président du syndicat d’initiative et Gabriel Vernhes, enseignant) a continué à s’enrichir en recevant de nouvelles pièces jusqu’à être classé Musée de France en 2002. Le Musée accueille aujourd’hui des visiteurs de toute la France et même bien au-delà et c’est à cette équipe motivée que nous le devons.

Nos deux compagnons sont indissociables de l’histoire du musée, ils ont laissé leur empreinte au coeur de l’église Saint-Firmin et nous ne les oublierons pas.

Georges Désirat (à gauche) accueillant un visiteur dans son musée.

Georges Désirat à gauche, accueillant un visiteur dans son musée.

 

2011

Suite au décès de Georges Désirat et Léonce Marquès, un nouveau bureau se met en place pour poursuivre le travail déjà engagé. Jean-Paul Jaudon devient président de l’association, Jean Bry est trésorier de l’association, et Liliane Brugier secrétaire. Tous les trois s’investissent fidèlement pour que le musée continue à s’améliorer, en maintenant le contact avec les visiteurs et en recevant les groupes d’adultes et enfants tout au long de l’année.

Comments are closed.